Pourquoi perd-on ses cheveux ?

La croissance du cheveu se fait sur un cycle composé de 3 phases, dont la dernière représente la mort suivie de la chute du cheveu. Il est donc normal de perdre ses cheveux à hauteur d’une centaine par jour. Au-delà, il convient de parler de chute anormale (alopécie) et d’en rechercher les causes.

Les causes de la perte de cheveux

perte de cheveux

La perte de cheveux peut être causée par différents facteurs, les plus courants étant la génétique ou bien le stress. Certaines carences, notamment en fer ou en vitamine B12 peuvent expliquer une chute anormale de cheveux, tout comme une mauvaise alimentation ou une déshydratation.

On constate également une chute de cheveux importante suite à une chimiothérapie ou à la prise de certains médicaments. De même, la fatigue peut causer une chute de cheveux excessive au printemps et à l’automne, on parle alors d’alopécie saisonnière.

Ces facteurs sont communs à l’homme et la femme mais il existe également des causes inhérentes à chaque sexe. Ainsi, chez la femme, un problème endocrinien (dysfonctionnement de la glande thyroïde), une grossesse, un accouchement ou encore un changement de contraception peuvent entrainer une alopécie, de la même manière que de mauvaises habitudes de coiffure (utilisation répétée de fers à lisser, brushings trop fréquents, brossages agressifs, produits de coiffure inadaptés, …). Chez l’homme, l’une des raisons fréquentes de la chute de cheveux est également hormonale, on peut la retrouver en cas de trouble de la prostate par exemple. Tous ces facteurs peuvent entrainer une alopécie mais on constate très souvent dans ces cas-là une repousse des cheveux. Il ne faut quand même pas perdre espoir, il existe des méthodes pour éviter la perte de cheveux.

La calvitie

Lorsque les cheveux tombent et ne repoussent pas, on parle alors de calvitie et le facteur principal est la génétique. Dans ce cas là, la calvitie est due aux hormones mâles, les androgènes, et cette pathologie est nommée alopécie androgénétique. Ces hormones agissent sur le cycle de croissance du cheveu en le réduisant petit à petit, ce qui affaiblit le cheveu l’amincit et mène à sa mort, sans repousse. Les hommes sont généralement plus touchés que les femmes par ce type d’alopécie car la génétique n’est pas exactement la même selon le sexe. Quoi qu’il en soit, il existe des solutions pour traiter sa calvitie de manière efficace.