Depuis toujours, les critères de beauté évoluent en fonction des modes. Depuis les années 1920-1930, la coupe de cheveux joue un rôle important dans l’allure générale, la tenue vestimentaire seule ne suffit plus à séduire, notamment chez les hommes.

Avec l’avènement de stars comme Elvis Presley dans les années 60, la coiffure fait partie intégrante de l’image que l’on renvoie. Elvis, avec sa coiffure « banane » toujours impeccable, faisait chavirer les coeurs. Depuis, les chevelus ont toujours eu la côte auprès de ces dames. Dans les années 90 par exemple, des hommes comme le chanteur de Nirvana Kurt Cobain ou le mannequin star Werner Schreyer ont relancé la mode des cheveux longs. Une chevelure bien fournie est, dans l’’imaginaire collectif, signe de virilité, au même titre que les muscles ou encore la barbe. Dans les années 90/2000, l’homme est musclé, imberbe, avec des cheveux longs.

Ces dernières années, grâce aux hipsters, on assiste au retour en force des hommes poilus, barbus, aux cheveux longs. Le style « bûcheron » est au top de la tendance, avec ses chemises à carreaux, sa barbe impeccable et ses cheveux longs attachés en « bun ».

Mais on assiste aussi au retour des chauves sur le devant de la scène : Bruce Willis, Vin Diesel ou encore Jason Statham ont largement contribué à redonner au chauve ses lettres de noblesse et surtout son côté viril et sexy, tout en assumant la calvitie. La boule à zéro n’est plus réservée qu’aux militaires et aux taulards, elle se retrouve aussi sur les tapis rouges ou dans les plus grands films. Les cheveux ne sont plus les seuls critères de beauté des hommes, la silhouette, le style vestimentaire et l’attitude permettent d’apprécier la beauté.

Lorsqu’un homme commence à perdre ses cheveux, il pense qu’on ne voit plus que ça, que la calvitie occulte tout le reste et cela peut amener à une perte de confiance en soi. En réalité, la beauté est une notion subjective qui ne passe plus uniquement que par le physique, on juge également le ressenti, le charme que dégage un homme. Il ne faut pas oublier que la calvitie touche près de 70% des hommes et pourtant, cela n’empêche en rien d’être séduisant ! Un sourire ravageur, un humour fin, une jolie barbe ou encore un joli regard sont tout aussi attirants qu’une chevelure bien fournie !

Aujourd’hui, on peut dire qu’avoir des cheveux n’est pas un critère spécifique de beauté, un chauve peut être tout aussi sexy qu’un homme aux cheveux plus longs. C’est avant tout une question de goût !