Camoufler sa calvitie

Elle a beau toucher près de 70% des hommes au fil de l’âge, la calvitie n’en reste pas moins difficile à accepter pour certains. Il existe pourtant des techniques simples et efficaces pour camoufler la calvitie, qu’elle soit naissante ou installée.

Les solutions immédiates

Selon le stade de la calvitie, on peut adapter la coiffure en fonction des zones dégarnies afin de les masquer. Lorsqu’on assiste à un affinement des cheveux sur certaines zones, un coiffeur spécialisé pourra réaliser une coupe qui donnera du volume au reste de la chevelure et ainsi réduira l’effet dégarni. Il existe également de nombreux produits coiffants faits pour donner du volume. Bien sûr, cette méthode ne fonctionne qu’en cas de calvitie naissante ou légère.

En cas de calvitie avancée ou difficilement assumée, se raser la tête peut être une excellente solution. Outre son côté très efficace pour camoufler les zones dégarnies, cette méthode offre l’avantage d’ouvrir le visage qui parait ainsi plus jeune et plus frais et peut mettre en valeur une jolie barbe par exemple. Attention cependant, se raser la tête n’est évidemment conseillé qu’aux personnes dont le crâne ne présente aucune imperfection (bosses, …) car celles-ci se verraient amplifiées.

Si les cheveux sont clairsemés, affinés mais encore présents, les poudres densifiantes colorées peuvent être un bon compromis. Faciles et rapides à appliquer, les fibres contenues dans la poudre s’accrochent aux cheveux existants pour densifier la chevelure et donner une illusion d’épaisseur. Ces poudres existent en de multiples couleurs, il suffit donc de choisir celle qui se rapproche le plus de la couleur naturelle des cheveux pour un résultat optimal. Mais cette méthode n’est cependant que temporaire car la poudre s’enlève avec un simple shampooing.

 

Avec le grand retour de la mode des chapeaux, porter un couvre-chef peut être une excellent moyen de camoufler une calvitie non assumée. Qu’il s’agisse d’une casquette, d’un bonnet ou encore d’un feutre, il existe forcément un modèle adapté au goût de chacun; Le seul inconvénient de cette méthode c’est qu’il y a des endroits dans lesquels on ne peut entrer avec la tête couverte et il faudra donc assumer la calvitie durant ces moments-là.

Ces dernières années, les perruques et prothèses capillaires ont fait énormément de progrès en matière de rendu : en cheveux synthétiques ou naturels, les coupes et les couleurs sont très variées et s’adaptent à tous les styles. Il est même possible de nager ou de dormir avec les nouveaux types de prothèses capillaires. L’utilisation est simple, le prix dépend du type de perruque ou de prothèse choisi et le rendu est tout ce qu’il y a de plus naturel. Attention cependant, cette méthode de camouflage de la calvitie requiert un entretien régulier par un professionnel.

Les techniques plus longues

micropigmentation

Si la calvitie pose un réel problème de confiance et d’acceptation de soi, il existe une technique encore peu répandue mais relativement efficace pour la camoufler : la micropigmentation. Il s’agit d’une technique de tatouage particulière du cuir chevelu qui reproduit sur le crâne l’effet de cheveux rasés de près. L’encre spéciale utilisée pour cette technique garantit que la couleur ne s’affadira pas avec le temps. Cette méthode tend à se développer car le rendu est très propre. Seul inconvénient : elle n’est pas à la portée de toutes les bourses, comptez environ 3 000€ en cas de calvitie bien marquée.

La greffe de cheveux reste la solution la plus efficace pour cacher la calvitie mais elle est aussi la plus chère : environ 5 000€. Côté résultat, c’est la solution au rendu le plus spectaculaire tout en restant naturel, à condition d’être réalisée par un professionnel.